Copyright (c) 2005-2017   Cercle Généalogie de Mions - Tous droits réservés.

retour page accueil du site

"Une bouteille à la mer"

Suivant à un inventaire de 1965, les plus anciens registres (baptêmes, bénédictions nuptiales et sépultures) de la paroisse de Mions remontaient à 1629, pour l’exemplaire conservé en mairie. L’autre exemplaire conservé aux archives départementales ne contient pas d’actes antérieurs à 1738.

En 2010, suite au décès de son père, un généalogiste amateur vivant en Suisse mais ayant aussi des ancêtres à Mions et  sa région, a retrouvé une lettre des archives départementales datée du 25 juin 1973, l’informant du constat que les registres paroissiaux, pour la période 1629 – 1682, en la mairie de Mions avaient disparu.

C’est un cas parmi bien d’autres, pour l’époque, partout en France, de l’éparpillement de documents.

Et ce correspondant suisse de nous conter l’histoire de registres d'un village vaudois réapparus 30 ans après leur disparition ; une personne les avait soustraits pour des recherches personnelles et pour une durée extrêmement courte pensait-il, sauf qu’il est décédé subitement entretemps. Ca arrive ! D’aucun de son entourage n’avait prêté attention à ces « vieux papiers » puis de toute façon, ne savait qu’en faire …

Et le Cercle de Généalogie de Mions de rêver que les archives miolandes de 1629 à 1682 ne sont peut-être pas à tout jamais perdues mais au fond d’un grenier, d’une malle, d’une cave, retrouvé par hasard dans un tiroir d'une table achetée dans une brocante … où ?

Si vous possédez des renseignements, voire peut-être des bribes de ces documents , merci de nous contacter (discrétion assurée)
 

 

retour page accueil du site